En savoir plus sur moi…

Mon enfance…

Mariage Aude et Guillaume HaonMe prénommant Léo je suis né dans la fin des années 90 dans une famille de 4 enfants.

C’est dans ce milieu que j’ai pu découvrir des univers musicaux différents. Des années 30/40/50/ (Edith Piaf, Charles Trenet, Léo Ferré, Georges Brassens…), de la période rock des années 60-70, de la rupture funk/disco, de la décennie 80 et des classiques des années 90 j’ai hérité en grandissant dans cette famille.

J’ai pendant longtemps préféré les années 80 et le disco mais je suis resté ouvert aux autres styles musicaux que j’apprécie de plus en plus.

Une fois les fondations de ma culture musicale posée, j’ai évolué au vent de l’époque de la musique assistée par ordinateur à la quasi-disparition des cd. J’ai pu découvrir les classiques des années 2000 et ne cesse de découvrir les dernières nouveautés qui participent aussi à la réussite d’une soirée.

Cette idée de vouloir devenir animateur/dj remonte à mon enfance, au premier karaoké et la première boule à facette reçue à noël ! J’ai depuis acheté mon matériel petit à petit pour arriver aux installations que je propose.

Mes études…

Après avoir passé mon baccalauréat, je suis désormais des études à la Faculté d’économie de Clermont Ferrand.

Ce que j’aime…

Je suis un passionné de nouvelles technologies et m’intéresse aux dernières nouveautés.

J’ai pendant longtemps fait du théâtre notamment dans une « junior association » que j’ai présidée pendant 3 ans.

Mon état d’esprit…

Je pense que la première chose qu’un animateur/DJ doit savoir faire c’est la distinction entre ses gouts et les gouts musicaux de son public. Un DJ est là pour amuser, faire danser les autres et non pas satisfaire ses besoins musicaux. L’une de ses qualités premières est de savoir observer la piste de danse pour mieux adapter la programmation musicale au public.

L’une des autres qualités d’un DJ est de savoir être dynamique sans pour autant monopoliser l’attention en abusant par exemple sur les interventions au micro. Un bon DJ sait se « fondre dans le décor » et faire partie intégrante de la fête que celle-ci soit familiale ou publique.

Le DJ doit également savoir s’adapter, notamment aux imprévus de dernière minute.

Il doit pouvoir écouter les exigences de ses clients et les conseiller pour faire en sorte d’amuser le plus de personnes.